Nana pour Kofi Annan, le 19 août 2018

 

 

C’est avec une émotion profonde que j’ai appris la nouvelle…

Kofi Annan nous a quittés ? Je ne peux imaginer que ce soit possible. Quelle tristesse !  

Un homme merveilleux, Prix Nobel de la Paix.

Par son humanité, son sens de la justice et de la dignité, il a éclairé notre monde.  

Il croyait à la liberté de l’homme et à son respect, il croyait en l’éducation dans le monde, il savait que le vrai pouvoir est celui de la bonté.

J’ai eu le privilège de le connaitre quand il était secrétaire général de l’ONU

Il m’avait reçue comme jeune ambassadrice de bonne volonté au sein d’Unicef en 1993.

Tout le temps de sa mission, il nous invitait, nous, les artistes ambassadeurs et messagers pour la paix, afin de travailler ensemble, de nous conseiller dans la conduite de nos missions dans les multiples pays où l’ONU devait intervenir à propos de la santé, de l’éducation et de la protection des jeunes et de la famille.

Notre monde a perdu un père attentif et vigilant.

Il était un ami tendre et délicat, un homme qui n’aura cessé de travailler pour l’avenir du monde et des Hommes dans un monde digne et respectueux.

Sans guerre ni haine, enfin riche de paix et d’amour.

 

Nana Mouskouri

 

Line Renaud, Kofi Annan et Nana Mouskouri